RENDEZ-VOUS: LA BALEINE

DE LA VILLE

C’est l’histoire d’un cinéma de quartier qui aurait croisé le bistrot du coin. Le premier a embobiné le second avec ses belles images. Le second a entourloupé le premier de ses joyeux canons.

 Nicolas Grasset - Directeur 

“L’idée des fondateurs Thomas Ordonneau et Cyril Zimmermann était de retrouver un esprit cinéma qui ne soit pas daté mais plutôt intemporel. Un lieu qui soit élégant mais pas snob ou excluant, tout sauf un truc d’intello. On voulait que cela évoque un âge d’or du cinéma mais pas forcément hollywoodien, entre une brasserie parisienne et un bar à New-York.” C’est à l’architecte Olivier Moreaux qu'a échu la tâche complexe d'aménager cet espace pluriel (à la fois bistrot et salle de projection), au directeur artistique Mothi Limbu de créer une identité qui soit à la fois gourmande et visuelle, et enfin à Nicolas Grasset de synthétiser les idées en un mood-board et des mots-clés qu’Honoré Décoration traduira dans le décor. Les contraintes étaient de taille vu que la partie bistrot et restaurant(le Ventre de la Baleine) devaient être modulables pour accueillir toutes sortes d’événements et d'ateliers (y compris pour enfants) autour du septième art. La gestion des flux des personnes, depuis la cuisine en sous-sol jusqu’à la grande terrasse, mais aussi de la caisse jusqu’à l’unique salle de cinéma, sera un facteur clé de la réussite. Ceci afin que ce nouveau lieu de culture et de rencontres procure des expériences sensorielles les plus plaisantes possibles.

 Annick Lestrohan & Ingrid Giribone - Décoratrices 

Bien qu’ayant déjà habillé trois commerces emblématiques de Marseille (le Bistrot de la Relève, L'Épicerie Idéale et le bar à cocktails Gaspar), Annick et Ingrid se revendiquent avant toutes choses créatrices plus que décoratrices. Le duo mère-fille, reconnu au travers de sa marque de mobilier et décoration Maison Honoré, avoue néanmoins avoir accepté ce projet de ciné-bistrot comme une parenthèse stimulante. La palette de couleurs donne d’entrée le ton. Le crème et le lie de vin de la façade que l’on retrouve sur les murs intérieurs donnent au lieu une ambiance chaleureuse, ni trop féminine, ni trop tendance, qui colle à l’esprit bar à vins. Les jaune curry et bleu pétrole des velours apportent cette petite touche fraîche et stimulante pour réveiller les banquettes et les tabourets - des créations maison qui font écho à la structure dorée au-dessus du comptoir en granito. Habillé d’un astucieux bardage en bois de manche à balais, le bar offre avec les tables bistrot un juste équilibre entre simplicité et raffinement. C’est dans les détails qu’on apprécie la richesse d’un univers 50’s mâtiné d’art déco. Ainsi, ces niches dans les murs prolongeant les alcôves du plafond ou ces constellations lumineuses - des globes translucides à l’entrée et de grands abat-jours en ratafia et cordons de laine pour le fond - qui offrent une ambiance feutrée non dénuée d’un certain glamour.

 Informations pratiques 

Adresse : La Baleine, 59 cours Julien, Marseille 06
Quand? : Du mardi au dimanche, de 8h à 23h

Contact : T - 04 13 25 17 17 - @labaleinemarseille 

 Crédits 

Texte et Photos — Eric Foucher

Article issu de la Revue N°1 selon Archik 

Partager

Instagram